Les 9 choses à faire pour réduire le prix de sa facture d’électricité de moitié

réduire la facture d'électricité, reduire facture electricite

 

Une famille française dépense en moyenne près de 2 400 euros par an pour se chauffer, s’éclairer et alimenter ses appareils électroménagers. Le prix de l’électricité ne cesse d’augmenter ainsi que le montant de la facture.

Comment baisser sa consommation électrique et réduire sa facture d’électricité de moitié ?

Vous pouvez réduire la consommation d’électricité en adoptant des réflexes simples, en mettant de côté vos habitudes quotidiennes qui sont très énergivores et en se procurant des équipements adaptés. Inutile d’habiter dans une grotte pour limiter votre consommation d’énergie, voici des astuces simples pour faire des économies.

1. Votre consommation électrique

La première chose à faire avant de vous lancer dans la quête aux économies d’énergie dans votre habitation est de faire le point sur votre facture d’électricité. Si vous avez un compteur LINKY, rien de plus simple, il vous indique votre consommation en temps réel. Sinon, reportez-vous à vos dernières factures pour établir une moyenne de votre consommation annuelle et relever le défi : faire baisser vos consommations d’électricité. Rien de tel pour se motiver à faire des économies d’énergie que de constater concrètement la baisse du montant de votre facture d’électricité à la fin de l’année.

2. Une bonne isolation

La deuxième chose est d’isoler au mieux votre habitation. Une isolation efficace peut vous faire gagner jusqu’à 30 % sur votre facture d’énergie. Vous pouvez bénéficier d’une aide gouvernementale accessible à tous les propriétaires et copropriétaires qui souhaitent améliorer le confort de leur logement et de limiter les déperditions de chaleur. L’aide de l’état disponible ici peut vous permettre d’alléger le budget travaux (fenêtres, portes, combles, murs, chauffages).

reduire sa facture d'électricité

3. Déclarer la guerre aux appareils en veille

Les appareils en veille consomment de l’électricité même s’ils sont éteints (comme par exemple les télévisions, les consoles de jeux, les ordinateurs, les fours à micro-ondes, les cafetières, les grille-pains, les chargeurs et les gros électroménagers). Ils font ce qu’on appelle « des consommations fantômes ». Pensez à les arrêter et à les débrancher lorsque vous ne les utilisez pas. Pour vous simplifier la vie, vous pouvez brancher l’appareil sur une multiprise avec interrupteur, cela vous évitera de le débrancher du mur. Il est efficace d’opter pour des « prises intelligentes » qui détectent les appareils restant en veille et les arrêtent automatiquement. Pour vos appareils électroniques (tablettes, ordinateurs), il suffit de régler leurs paramètres afin qu’ils s’éteignent systématiquement au bout d’un temps établi. Cela vous permettra de réduire votre consommation d’électricité due à leur usage.

Exemples de coûts d’appareils en veille :

  • votre télévision coûte entre 5 et 15 € par an ;
  • votre lecteur DVD ou blu-ray coûte entre 3 et 13 € par an ;
  • vos consoles de jeu coûte à l’année entre de 2 à 10 € ;
  • votre ordinateur revient entre 6 et 30 € pour un an ;
  • votre cafetière coûte à l’année entre 2 et 4 € ;
  • votre micro-ondes et votre chaîne Hi-fi revient entre 3 et 20 € l’année ;
  • votre box coûte 10 € par an.

4. Des appareils électriques moins énergivores

Les fabricants indiquent le classement énergétique des appareils électriques. Pour bien choisir vos équipements, le mieux est donc de privilégier l’achat des « bons élèves ». Lorsque vous achetez un équipement, pensez à bien regarder l’étiquette énergie afin d’évaluer la consommation de l’appareil. L’étiquette est obligatoire pour la plupart des équipements électroménagers et la notation peut aller de G à A+++ (du plus énergivore au plus économe) selon les appareils. En effet, avec l’apparition des nouvelles technologies, les appareils sont de plus en plus performants, d’où l’apparition des + pour la catégorie A. La différence de prix sera compensée par la réduction de votre facture d’électricité. L’application smartphone ecoGator permet d’analyser l’étiquette énergie du produit (calcul du coût d’utilisation, durée de vie, comparatif…). Le site guidetopten.fr permet de trouver les appareils électroménagers les plus efficaces du marché.

Quels sont les appareils électroménagers les plus énergivores :

  • le sèche-linge (environ 560 kWh/an) ;
  • le réfrigérateur + le congélateur (près de 245 kWh/an) ;
  • le lave-vaisselle (environ 225 kWh/an) ;
  • le lave-linge (près de 195 kWh/an) ;
  • la plaque de cuisson (environ 120 kWh/an) ;
  • le four (un peu plus de 100 kWh/an) ; 
  • le micro-onde (environ 50 kWh/an).

 

baisser sa consommation d'énergie

5. L’éclairage de votre habitation

Inutile de recréer les illuminations du château de Versailles chez soi ! Mieux utiliser l’éclairage et la lumière naturelle :

  • profiter le plus possible de l’éclairage naturel en plaçant intelligemment les meubles de vos pièces (plan de travail de la cuisine près d’une fenêtre, puits de lumière, fauteuil pour lire ou travailler proche d’une fenêtre…) ;
  • utiliser des couleurs claires pour les murs et les plafonds ;
  • installer des lampes solaires pour l’extérieur ;
  • installer des interrupteurs à minuteries pour les lieux de passage comme les couloirs ;
  • installer des variateurs dans les pièces de vie ;
  • penser à éteindre les lampes dans les pièces inoccupées ;
  • privilégier les éclairages ou ampoules à LED.

Choisissez la bonne intensité pour vos ampoules :

  • 15 à 20 Watts par m² sont nécessaires pour les pièces à vivre ;
  • 10 à 15 Watts par m² suffisent pour les pièces de passage et les chambres.

Tout cela peut vous faire gagner jusqu’à 1 h d’éclairage quotidiennement. Vous économiserez ainsi plus de 30 à 40 € par an.

6. Miser sur les heures creuses

L’électricité y est environ 40% moins chère. Voici quelques astuces :

  • installer un contacteur jour/nuit, afin de faire fonctionner votre chauffe-eau pendant les heures creuses (les horaires varient selon les régions) ;
  • pour économiser de l’électricité sur le fonctionnement du chauffe-eau, baisser sa température (l’idéal est entre 55 et 60 °C) ;
  • prendre des douches plutôt que des bains (vous économiserez aussi de l’eau) ;
  • installer des robinets thermostatiques qui apportent l’eau à la température souhaitée ;
  • un chauffe-eau solaire peut-être une autre option possible. Il peut couvrir 50 à 80 % des besoins en eau chaude d’une famille de 3 à 4 personnes ;
  • faire fonctionner de préférence vos électroménagers pendant les heures creuses.

7. Le chauffage électrique

Le chauffage est le premier pôle de consommation d’électricité pour les Français. Il est recommandé de remplacer les anciens radiateurs par des radiateurs plus performants (radiateur à accumulation, à inertie, avec détection de fenêtres ouvertes…). Il serait parfait d’utiliser une source différente en complément de l’électricité pour se chauffer (chauffage au bois ou poêle à granules).

Pour réduire votre facture d’électricité, l’installation d’un thermostat permet de ne pas chauffer inutilement votre logement lorsque vous êtes absent. Un système de programmation du chauffage permet de réaliser des économies de 10 % sur la facture d’énergie. Les températures recommandées sont de 19 °C pour les pièces à vivre et 16 °C pour les chambres (3 °C de moins la nuit = 8 % d’énergie économisée).

 

réduire facture chauffage maison économique, reduire facture electricite

8. Choix du fournisseurs

Depuis 2007, le marché de l’électricité est ouvert à la concurrence ce qui fait généralement baisser les prix. Il est ainsi possible d’obtenir des propositions allant jusqu’à 15% de remise sur le tarif réglementé par l’Etat.

9. L’entretien de certains appareils

Voici quelques exemples :

  • l’entretien de votre congélateur économise l’électricité. Dégivrer régulièrement celui-ci avant que la couche de givre n’atteigne 3 mm d’épaisseur, ce qui vous permettra d’économiser jusqu’à 30 % de sa consommation d’électricité ;
  • l’entretien de votre chauffe-eau est aussi essentiel, entartré, il consommera beaucoup plus d’électricité ;
  • l’entretien des filtres de la machine à laver ou du sèche-linge ;
  • l’entretien du filtre de la cuve et le joint de la porte du lave-vaisselle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *